Réalisations


Daurade géante


Une daurade géante en lames de bambous cintrées et perches d’osier fendues (projet en cours)

Institutionnels
Sculptures & Créatures

Contexte

Au départ il s'agit d'un prototype de sculpture destinée à être installée dans un parc public. La commande ayant été repoussée, la sculpture est toujours à l'étude.

Etude

Le principe est de réaliser plusieurs sculptures d'animaux géants qui devront être installées dans un parc public de manière éphémère. On cherche donc la légèreté, la facilité d'installation et l'intégration dans le paysage. Cette daurade a deux types de présentation possibles, soit suspendue à une grosse branche d'arbre pour pouvoir tourner et se balancer avec le vent, soit fixée à un socle en terre pour que des plantes grimpantes puissent la couvrir de feuillages et de fleurs en fonction des saisons.

Matériaux

La structure principale est faite de lames de bambous cintrées et de perches ligaturées de fils de cuivre. Les nageoires sont des perches d'osier fendues et cousues entre elles en alternant les faces pour créer des reflets lumineux. Le remplissage utilisera des branchages à trouver sur place, tressés avec plus ou moins d'opacité et en variant les tons selon les parties du corps.

Commentaires

En observant la structure qui se dégage du poisson quand il est travaillé avec des matériaux en fibres naturelles, on constate que sans l'avoir décidé, on s'approche du squelette réel de l'animal. Qu'il n'est pas incongru de prendre un bambou pour une arête tant leur courbure naturelle est identique. Comme par miracle, les lignes de forces se retrouvent être les mêmes.